Ad
Ad
Ad
Cybersécurité

Qu’est ce que l’IT Management ?

L’IT management fait référence à l’administration et à la surveillance des systèmes informatiques d’une entreprise : matériel, logiciels et réseaux. Il se concentre sur la façon de faire fonctionner efficacement les systèmes informatiques. Il a également pour objectif d’aider les employés à mieux travailler. De plus en plus de sociétés placent l’informatique au centre de leur stratégie. Dans le monde digital, les services informatiques sont plus que jamais sollicités et constituent le centre de la créativité et de la réactivité.

« Le workplace digital fusionne le travail et la vie privée – un espace virtuel avec des applications, des services et des données à la demande », explique Forbes Insights. « Pour les utilisateurs, cela signifie l’accès à la technologie dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin, sur l’appareil qu’ils préfèrent utiliser. »

Les éléments essentiels de l’IT management

Un environnement informatique se compose d’une multitude de composants matériels, réseaux et logiciels, notamment des ordinateurs, des serveurs, des routeurs, des applications, des microservices et des technologies mobiles. Une infrastructure informatique peut être sur site, dans le cloud ou sur une plate-forme hybride qui intègre les deux. Les managers informatiques surveillent et gèrent les systèmes informatiques pour s’assurer de leur disponibilité permanente et de leur fonctionnement irréprochable. Les responsabilités et les tâches de gestion de la IT se déclinent ainsi :

  • Déterminer les besoins opérationnels des systèmes informatiques.
  • Gérer les budgets et les coûts IT.
  • Surveiller la sécurité et la conformité.
  • Contrôler la sécurité du système et du réseau.
  • Mettre en œuvre de nouveaux logiciels, matériels et systèmes de données.
  • Fournir un soutien technique ou un service d’assistance.

Les services informatiques sont généralement dirigés par des directeurs informatiques (DSI). Ils déterminent les stratégies et les objectifs informatiques de l’entreprise et veillent à leur mise en œuvre.
De nombreux DSI pensent que leur rôle évoluera au cours des deux ou trois prochaines années. Ils prévoient de passer de l’entretien et la gestion à des activités stratégiques de plus grande valeur. L’une de leurs principales responsabilités sera de mettre en œuvre des changements numériques significatifs par la création de nouveaux outils, solutions et modèles économiques.

Pourquoi la gestion des IT est-elle importante ?

L’IT est le fondement de la majeure partie de l’activité d’une entreprise. L’automatisation, le traitement des données et la connexion permanente ont ouvert la porte à des capacités et à une efficacité inimaginables auparavant. Il est pour ainsi dire impossible de séparer la technologie des activités quotidiennes de l’entreprise.

En conséquence, une structure devient vulnérable lorsque les systèmes sont sous-performants ou défaillants. Une panne de réseau, la perte de données ou l’intervention de logiciels nuisibles peuvent avoir de graves répercussions sur les opérations quotidiennes. Par exemple, le coût moyen d’une atteinte à la protection des données aux États-Unis est de 3,86 millions de dollars.

Les pratiques de management des systèmes informatiques garantissent leur sécurité, leur disponibilité et leur performance.
Les DSI jouent également un rôle de premier plan dans l’adoption de nouveaux systèmes visant à améliorer les opérations. Un responsable informatique nous éclaire : « Les technologies émergentes, telles que le machine learning, l’analyse, les chatbots et les blockchains, peuvent révolutionner fondamentalement notre offre de services ».

« Les technologies de l’information sont au seuil d’un changement sans précédent », déclare le magazine CIO. « Toutes les entreprises, aujourd’hui actives dans le domaine de la technologie, connaissent des lueurs d’espoir pour l’avenir : automatisation, budgets technologiques décentralisés, adoption rapide des services en cloud, et plus récemment, l’intelligence artificielle, une nécessité commerciale. »

Les DSI peuvent être amenés à faire plus que de simples investissements dans les services ou systèmes les plus récents. La transformation numérique exige de l’innovation et une orientation stratégique. « Pour nous, le rôle du DSI n’est plus celui de l’ancien responsable technologique back-office. Il n’y a pas de réunion de conseil d’administration sans la participation du DSI « , note un responsable informatique.

« Je pense que les DSI doivent devenir plus compétents en business, » note un autre. « Nous devons être intégrés et enracinés dans l’entreprise, afin de savoir comment utiliser la technologie pour relever ses défis et pour faire avancer les choses dans une perspective de marché. »

Principales caractéristiques du IT management

La supervision des projets et des opérations informatiques en cours fera toujours partie d’un contrat de gestion informatique. Mais les DSI d’aujourd’hui devront utiliser la technologie d’une manière nouvelle et innovante pour aider leur entreprise à suivre le rythme rapide des innovations.

Les logiciels et outils de gestion de l’IT peuvent aider à y parvenir. Les données, les analyses et les clouds sont quelques-uns des domaines dans lesquels les DSI se concentrent. Mais ils s’intéressent aussi à l’intelligence artificielle (IA), à l’Internet des objets (IoT) et à bien plus encore pour se préparer pour l’avenir.

Analytics

Une solution d’analyse peut extraire rapidement des téraoctets de données opérationnelles pour trouver la cause profonde des défaillances du service. Il permet d’identifier les goulets d’étranglement potentiels, de prévoir les pannes et d’accroître l’efficacité.

Les entreprises acquièrent alors une meilleure compréhension des problèmes liés aux données ou au traitement, des tendances négatives et des anomalies informatiques, La prise de décisions s’en trouve facilitée et le chaos peut ainsi être évité.

Au-delà de l’optique interne, l’analyse fournit des informations aidant les entreprises à mieux comprendre leurs clients, ce qui peut les aider à orienter leur stratégie commerciale.

Cloud computing

Les services cloud offrent entre autres, l’évolutivité, la sécurité des données et leur récupération. L’utilisation du cloud améliore l’efficacité et réduit les coûts d’infrastructure. Elle peut profiter à tous les secteurs de l’entreprise, de l’exploitation au financement. Elle l’aide à se doter de solutions innovatrices basées sur le cloud computing.

De nombreuses entreprises hébergent des applications fondamentales sur des mainframes qui traitent des millions de données chaque jour. Le cloud aide les services informatiques à moderniser leurs systèmes centralisés, Il permet aux DSI de se consacrer à d’autres tâches. Les entreprises bénéficient de niveaux de productivité et de performance plus élevés avec moins de frais généraux.

Intelligence artificielle et informatique cognitive

Les systèmes d’IA analysent les données, apprennent et prédisent les problèmes pour aider les responsables informatiques à fournir une meilleure qualité de service. De plus, les chatbots basés sur l’intelligence artificielle peuvent fonctionner comme des agents virtuels, dialoguant avec les utilisateurs pour résoudre des problèmes techniques. Les clients peuvent également s’en servir pour se renseigner sur les produits et services. À l’avenir, l’informatique cognitive pourrait devenir vitale pour aider les entreprises à gérer l’IT et à accélérer l’innovation.

IoT

Les plates-formes IoT recueillent et analysent les données des dispositifs et des capteurs, contribuant ainsi à résoudre les problèmes de manière proactive et à améliorer la productivité. Ainsi les responsables informatiques peuvent rapidement se faire une idée des points forts et des points faibles de l’entreprise.

L’apprentissage cognitif permet en outre aux entreprises de libérer la valeur de l’IoT. Par exemple, il peut combiner plusieurs flux de données pour identifier les tendances et fournir plus de données contextuelles. Les capteurs intelligents ont eux aussi le potentiel de s’auto-diagnostiquer et de s’adapter à leur environnement sans avoir besoin d’intervention humaine.

Ecrire un commentaire