Covid-19

COVID-19 : 5 technologies pour stopper la pandémie

Découvrez les 5 nouvelles technologies qui pourraient bien stopper la pandémie du coronavirus (Covid-19) et accélérer la découverte d'un vaccin.

Le Covid-19 a pris le monde entier au dépourvu. Aucun secteur d’activité n’a été épargné. La pandémie a progressé à la vitesse de la lumière, infectant de plus en plus de personnes jour après jour. Voici cinq technologies qui pourraient bien enrayer la pandémie de coronavirus.

La transmission interhumaine ayant été confirmée, le directeur général de l’OMS a qualifié de pandémie le virus Covid-19. Face à cette menace bien réelle, les centres de contrôle et de prévention des maladies ont recommandé une « distanciation sociale ». Une situation qui pourrait durer bien plus longtemps que ce que l’on peut imaginer – et provoquer un changement de paradigme dans la gestion, la détection et le traitement du Covid-19.

La « santé numérique » est donc au cœur de tous les aspects de la crise du Covid-19 et des nouvelles technologies pourraient être mises en œuvre plus rapidement que prévu.

Alors que les chercheurs s’efforcent à trouver des remèdes et que les centres de santé et les gouvernements se battent contre le temps pour contenir la maladie, 5 nouvelles technologies sont actuellement mises en pratique pour lutter contre la pandémie.

1. L’intelligence artificielle pour analyser le risque pandémique et accélérer la dépistage

Une société canadienne appelée BlueDot a été la première à lancer les premières alertes, bien avant que le CDC ou l’OMS n’émettent des avertissements sur la propagation du Covid-19. L’algorithme de BlueDot passe au crible de multiples sources d’informations tel que l’actualité, les données des compagnies aériennes et les rapports sur les foyers de maladies pour détecter les tendances. Aujourd’hui, les épidémiologistes du monde entier analysent ces tendances.

Les professionnels de la santé utilisent également l’I.A. pour dépister le  Covid-19. Les hôpitaux chinois utilisent déjà des solutions analytiques intégrant de l’intelligence artificielle pour détecter les signes suspects d’infection pulmonaire causée par le coronavirus à partir de scanners radiologiques.

Le géant chinois de la technologie Alibaba a également développé une solution d’IA pour détecter les infections depuis des scanners de la poitrine des patients avec une précision de 96% en quelques secondes.

2. La Télé-médecine pour consulter à distance

Alors que le travail à domicile est devenu la norme dans de nombreuses entreprises et même dans les écoles du monde entier, les établissements et le personnel de santé prennent également des mesures similaires au regard du risque d’infection plus élevé lorsqu’ils traitent des patients infectés.

Le centre médical de Bergen New Bridge, dans le New Jersey, a lancé un service de télémédecine dédié au dépistage à distance de la Covid-19 chez les patients. Les CDC et l’OMS plaident également en faveur de la télémédecine pour surveiller les patients et réduire les risques de propagation du virus en se rendant dans les hôpitaux.

3. La robotique au sein des hôpitaux, ces nouveaux auxiliaires des professionnels de la santé

Compte tenu du risque de transmission interhumaine, il a été recommandé de limiter les interactions avec autrui, et nous avons tous fait de notre mieux ces deux derniers mois pour suivre les directives. Il en est autrement pour les professionnels de la santé peuvent se permettre, en raison de la nature de leur travail. Pour contribuer à réduire le risque d’infection du personnel médical, ces derniers se sont tournés vers des assistants de haute technologie : les robots.

En janvier dernier, les médecins d’un hôpital américain ont utilisé un robot pour les aider à prélever les organes vitaux d’un patient infecté par le virus COVID-19 afin de minimiser l’exposition. Ils pouvaient communiquer via un écran sur le robot, qui disposait également d’un stéthoscope.

De même, en Chine, la TMIRob de Shanghai a déployé ses robots pour désinfecter les unités de soins intensifs et les salles d’opération. Le pays utilise également les robots automoteurs du géant du commerce électronique JD.com pour la livraison de fournitures médicales.

4. Le séquençage des gènes pour accélérer la découverte d’un vaccin

Au niveau mondial, le taux de mortalité était, au début, inférieur à celui des épidémies de SRAS et de MERS. Nous avons appris que la plupart des gens guériraient sans avoir besoin d’être hospitalisés, mais qu’un vaccin faciliterait l’immunité de la population. Le séquençage du génome du virus a permis d’accélérer les choses pour obtenir un vaccin viable.

Depuis que le premier séquençage a été effectué par des scientifiques chinois, près de deux douzaines d’autres études ont été réalisées. La Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) a soutenu les entreprises pharmaceutiques en finançant à hauteur de plusieurs millions le développement du vaccin contre le Covid-19. Les bénéficiaires ont déjà mis au point un candidat vaccin qui fera l’objet d’essais sur l’homme dans les prochains mois. La composante numérique de l’ensemble de ces travaux permettra d’aller vers plus de progrès.

5. La Data Visualisation pour analyser et suivre la propagation

Il y a tout un flot d’informations concernant le Covid-19. Il est difficile pour les professionnels et le public de filtrer les informations pertinentes pour obtenir des données pertinentes. Pour remédier à ce problème, le Centre pour la science et l’ingénierie des systèmes de l’Université Johns Hopkins a lancé un tableau de bord en ligne recueillant des données provenant de diverses sources fiables. Ce site permet aux utilisateurs de visualiser et de suivre facilement les données relatives à la mortalité, la guérison et la propagation à l’échelle mondiale pour des pays spécifiques. L’objectif est de fournir au public une lecture complète de la situation relative à l’épidémie, en utilisant des sources de données transparentes.

Comme l’a déclaré le président chinois Xi Jinping :

La lutte contre l’épidémie ne peut être menée sans le soutien de la science et de la technologie.

Les nouvelles technologies seraient-elles devenus indispensables dans la lutte  contre la pandémie de Covid-19 ?

 

Ecrire un commentaire