Covid-19

COVID-19 : Recours massif au télétravail pour les métiers de l’informatique

70% des métiers de l'informatique sont désormais effectués en télétravail. S'agit-il d'un facteur clé assurant la résilience ? Quelles sont ses pré-requis et ses limites ?

En raison de la généralisation du télétravail, l’IT est l’un des secteurs les moins touchés par la crise sanitaire du Covid-19, selon une étude mensuelle de conjoncture réalisée par la Banque de France  entre le 28 avril et le 8 mai 2020. 70% des salariés de l’IT travaillent à distance. Le score atteint 55 % pour les activités d’architecture et d’ingénierie.

Plus adapté au télétravail, le secteur de l’IT résiste mieux au confinement

La Banque de France a fait le point fin avril sur la  des différents secteurs de l’industrie en France. Une enquête a été réalisée du 28 avril au 6 mai auprès de 8 500 entreprises en France. Suite à un confinement strict au mois d’avril, la production intérieur brute enregistre un net recul. Toutefois, malgré le fléchissement de l’économie, les secteurs les plus résiliants sont ceux des services qui ont sur généraliser le télétravail. 39 % des dirigeants d’entreprise interviewés indiquent pratiquer le télétravail, contre seulement 16 % dans le manufacturing et 14 % dans la construction. Le taux est plus élevé dans le secteur de l’IT, où plus de 70 % des employés travaillent désormais depuis leur domicile.

teletravail

Si le télétravail s’applique aussi bien dans le monde de l’édition avec plus de 80% des employés en télétravail et dans le conseil ou les activités juridiques et comptables avec 70% de télétravailleur, le secteur de l’IT semble être l’un des plus résilient en réduisant à la marge quelque peu son activité.

La Banque de France qui communiquera  début juin ses projections économiques pour l’Hexagone pour les deux ans à venir, devrait confirmer cette tendance.

Quelques conseils de Gartner pour assurer la résilience informatique de son entreprise en télétravail

Si le secteur de l’IT s’adapte plus naturellement au télétravail, Gartner, la société de conseil en informatique américaine, préconise quelques mesures informatiques critiques pour assurer la continuité d’activité en télétravail :

  • Veiller à bien redimensionner ses infrastructures VPN (Virtual Private Network)
  • Former ses employés au télétravail et notamment à l’utilisation des plateformes de vidéo-conférences
  • Renforcer la sécurité d’accès au système d’information pour une authentification MFA (multi-factor authentication) renforcée

Le télétravail : un concept loin d’être si facile à appliquer efficacement

Au-delà du système d’information,  une enquête réalisé par QAPA révèle que 48% des français ne parviendraient pas à travailler efficacement en télétravail en cette période de confinement.

Si une majorité des français était favorable au télétravail avant cette période de confinement forcé, la situation pourrait bien avoir évolué. Près de 48% des Français en télétravail expriment perdre en efficacité en confinement.

Seul 17% semblent parfaitement s’accommoder du télétravail et pensent être en mesure de travailler depuis leur domicile aussi longtemps que nécessaire.

Attention également à l’impact psychologique du télétravail en période de confinement. En effet, 37% des hommes et 48% des femmes sondés pensent avoir besoin d’un suivi psychologique face au bouleversement de leur quotidien. A ce jour, seul 11% des entreprises auraient mis en place une cellule d’écoute psychologique.

Ecrire un commentaire