Covid-19

COVID-19 : Amazon développe des robots tueurs de virus

Dave Clark, directeur des opérations au sein du géant américain du e-commerce Amazon, a eu l'occasion de s'exprimer au sujet des robots tueurs de virus au micro de CBS News.

Amazon a essuyé de nombreuses critiques dans le cadre de sa gestion de la crise du Covid-19 au regard de la protection assurée à ses employés, que ce soit dans ses ses entrepôts ou à l’occasion des livraisons. En France, elle a été contrainte par une décision inique de la justice à limiter son activité aux produits de première nécessité, et donc à fermer certains entrepôts. Aux États-Unis, les critiques ont également été vives et nombreuses à son encontre, obligeant son fondateur à préciser qu’une enveloppe de 4 milliards de dollars serait allouée aux dépenses liées à la crise. Par ailleurs, une enquête parue dans les colonnes du magazine CBS News met en lumière les différentes actions mises en place par le géant américain pour faire face à la pandémie et, en particulier, le développement d’un robot tueur de virus.

Premier groupe mondial en R&D (22,6 milliards de dollars en 2018), Amazon s’intéresse de près à l’impact que pourrait avoir la lumière UV sur les virus et germes.

Comme l’a déclaré Kirsten Kish, porte-parole de la firme de Seattle :

Notre groupe de robotique en particulier est devenu un laboratoire de recherche et développement pour l’innovation dans la lutte contre le Covid-19 — d’abord en utilisant le machine learning (apprentissage automatique) pour détecter les opportunités de distanciation sociale dans notre bâtiment, et maintenant pour commencer à concevoir et à tester le nettoyage par désinfection aux ultraviolets.

Elle a ajouté : « Bien que ces robots mobiles ne soient actuellement utilisés dans aucun espace d’Amazon ou de Whole Foods Market, nous sommes enthousiasmés par les possibilités que cela représente et nous continuerons à innover pour nous assurer que nous soutenons nos employés, nos clients et nos communautés ».

Amazon a ainsi développé un robot conçu pour tuer le coronavirus au moyen de la lumière ultraviolette. Dans une vidéo disponible au grand public, il est possible de voir un robot à l’apparence d’un chariot à bagages rouler dans les allées d’un supermarché Whole Foods et diffuser la lumière ultraviolette sur la surface des portes des congélateurs.

Selon le New York Times, l’installation de ces lampes dans un supermarché américain Walmart s’élèverait à 100.000 dollars. Le robot mobile construit par Amazon apparaîtrait ainsi comme une solution moins onéreuse si son efficacité dans la désinfection ne souffre pas de critique.

Toujours plus présents dans notre quotidien, les robots sauront-ils nous protéger des prochaines pandémies et incarner le salut de l’humanité ?

Ecrire un commentaire