Cloud

Oracle OCI : un acteur majeur du Cloud selon Gartner

Selon Gartner, OCI est un acteur majeur du Cloud et un concurrent sérieux à considérer, en raison notamment de ses capacités pour exécuter d’importants workloads.

Le développement d’Oracle Cloud Infrastructure (OCI)

Oracle Cloud Infrastructure (OCI), l’offre intégrée IaaS et PaaS d’Oracle, est une solution de Cloud public optimisée dès sa conception pour faire fonctionner les technologies Oracle telles que les suites ERP et les bases de données, avec des capacités désormais suffisamment larges pour exécuter des workloads importantes. Depuis, Oracle a réussi à gérer des workloads utilisant des technologies non-Oracle. Le service est récemment devenu une des principales plateformes pour la société de communication Zoom, lui permettant de supporter la montée en charge rapide. 

En 2016, Oracle a lancé une offre intégrée IaaS et PaaS, puis l’offre « Gen 2 » est devenue « Oracle Cloud Infrastructure » (OCI). Lorsque OCI a été lancée, il s’agissait d’un produit minimum viable. Depuis, Oracle a progressivement élargi son ambition pour servir des workloads à usage général, y compris les workloads natives du Cloud, tel que bientôt sans doute Grafana, Confluent, Kafka ou encore Sophos sur la sécurité. 

L’année dernière, l’entreprise a démontré des améliorations impressionnantes dans les capacités IaaS et PaaS de OCI, selon les critères Gartner de « Solution Criteria for Cloud Integrated IaaS and PaaS » qui définit 270 capacités souhaitées par les entreprises ayant des workloads de production importante.

Entre 2019 et 2020, OCI est passé d’un score de solution de 38 sur 100 à 62 sur 100. Son résultat sur les critères requis vitaux pour les entreprises s’est amélioré de 45 % à 74 %. Comparé à AWS, Azure, Google Cloud Platform (GCP) et Alibaba Cloud, Oracle est le fournisseur dont les scores se sont le plus améliorés en 2020. 

 

Image: Magic Quadrant for Cloud Infrastructure and Platform Services 2020

Gartner-Magic-Quadrant-2020-Cloud-Oracle
Gartner-Magic-Quadrant-2020-Cloud-Oracle

 

En conséquence, Oracle commence maintenant à se positionner comme une option viable lorsqu’il s’agit de gérer des workloads non-Oracle.

 

Quels sont les avantages d’OCI ?

Selon Gartner, les responsables de l’approvisionnement, des achats et de la gestion des fournisseurs (SPVM) qui recherchent les meilleurs services et solutions informatiques pour l’hébergement des produits Oracle devraient :

  • Inclure OCI dans leur processus d’évaluation et de sélection, en particulier pour les workloads d’Oracle.
  • Engager des fournisseurs de services experts Oracle accrédités pour optimiser la stratégie, l’architecture, le coût, les migrations et la gestion des solutions Oracle.

Les compétences d’OCI ont franchi un seuil critique en 2020, ce qui fait d’OCI une option adaptée à la mise en oeuvre des capacités de production en entreprise. En outre, OCI répond aux attentes typiques des entreprises en matière de sécurité dans le Cloud, notamment par une intégration notable avec le service Oracle CASB Cloud. Le suivi de Gartner Cloud Decisions montre qu’OCI a un bon historique de disponibilité des services notamment sur la partie streaming pour laquelle OCI est largement devant ses concurrents AWS, AZURE, ou encore Alibaba Cloud, en termes de performances. 

Par conséquent, Gartner recommande maintenant que les architectes de Cloud prennent en compte OCI non seulement pour les environnements Cloud ancrés par des workloads qui utilisent les technologies Oracle, mais aussi pour les cas d’utilisation centrés sur des serveurs bare-metal, des besoins de calcul haute performance ou des besoins de réseau haute performance. 

OCI donne la priorité aux besoins de ses clients en mettant l’accent sur sa base de données autonome, dédiée à héberger les « systèmes d’enregistrement critiques ». Autonomous Database automatise les tâches courantes, s’auto-sécurise, s’auto-répare et minimise tous les temps d’arrêt. Les équipes IT peuvent alors se concentrer sur des tâches à valeur ajoutée et améliorer la productivité de l’entreprise.

D’ici 2025, Oracle Cloud Infrastructure devrait au moins doubler sa part de marché concernant ses services Cloud, qui est actuellement de 3 %.

Ecrire un commentaire