Cloud

Cloud Hybride

La véritable définition du Cloud hybride

⌚: 4 minutes

L’adoption du Cloud hybride est en pleine croissance, mais la confusion règne encore sur le marché quant à ce qu’il faut faire pour devenir vraiment « hybride ». Il est temps de séparer le battage médiatique des faits.

Des rapports d’analystes suggèrent que les entreprises adoptent le Cloud hybride à un rythme étonnant. Les organisations choisissent le Cloud hybride parce qu’il est flexible, rentable et offre un mélange de services Cloud publics et privés. Mais tous les professionnels de l’informatique ne sont pas sur la même longueur d’onde lorsqu’il s’agit de la « vraie » définition du Cloud hybride.

Malheureusement, la définition originale du Cloud hybride a été perdue dans le jargon marketing des vendeurs. Qu’est-ce donc qu’un Cloud hybride ? Selon le National Institute of Standards and Commerce,  » l’infrastructure du Cloud [hybride] est une composition de deux ou plusieurs infrastructures du Cloud distinctes (privées, communautaires ou publiques) qui restent des entités uniques, mais qui sont liées entre elles par une technologie standardisée ou propriétaire qui permet la portabilité des données et des applications (par exemple, l’éclatement du Cloud pour l’équilibrage de la charge entre les Cloud ) « .

Néanmoins, en raison de l’évolution rapide du monde du Cloud computing – et de la communication des fournisseurs – cette définition hybride du Cloud peut sembler trompeuse et déroutante. En fait, tous les fournisseurs traditionnels de matériel et de logiciels parient sur le Cloud computing hybride et le considèrent comme leur sauveur. Ces vendeurs appellent généralement leur matériel et leurs logiciels traditionnels qui fonctionnent dans un centre de données un « Cloud privé », qui, combiné à un Cloud public, devient un « Cloud hybride ».

Cependant, cette possibilité d’être associé à un autre Cloud ne fait pas de ce que vous achetez un Cloud hybride. Mon Fitbit a le potentiel d’être couplé à un Cloud public, mais cela n’en fait pas un Cloud privé ou hybride.

La véritable définition d’un Cloud hybride est quelque chose que la plupart des informaticiens d’entreprise ne comprennent pas. Par conséquent, les acteurs des grandes entreprises en matière de logiciels et de matériel informatique – et en particulier ceux qui se promènent dans les couloirs des entreprises du Global 2000 depuis des années – peuvent facilement les manipuler.

Mettre au point la définition du Cloud hybride

Les véritables Cloud hybrides sont constitués d’un ou plusieurs Cloud privés – c’est-à-dire des Cloud privés avec gestion des locataires, autoapprovisionnement, auto-provisionnement et la plupart des fonctionnalités d’un Cloud public – fonctionnant sur son propre matériel. Une distribution OpenStack est le meilleur exemple d’un Cloud privé. Les Cloud hybrides sont également constitués d’au moins un ou plusieurs Cloud publics, tels que Amazon Web Services, Google ou Microsoft Azure.

Mon Fitbit peut être couplé à un Cloud public, mais cela n’en fait pas un Cloud privé ou hybride.
Parmi les autres caractéristiques à rechercher, citons la portabilité de la charge de travail ou la possibilité de déplacer des applications et des données entre les Cloud privés et publics, ainsi qu’une couche de gestion, une couche de sécurité et une orchestration communes. Même si ces caractéristiques vous apporteront le plus de valeur, la plupart des fournisseurs informatiques traditionnels s’opposeraient à cette conception du Cloud hybride.

Cette extension et cette distorsion de la définition du Cloud hybride font que les entreprises achètent plus de matériel et de logiciels « dans le Cloud  » et s’attendent à la fois à une efficacité et à des économies. Cependant, beaucoup se retrouvent avec un environnement informatique qui ressemble beaucoup à ce qu’il était auparavant, avec peu de valeur ajoutée. En d’autres termes, il ne s’agit pas d’un Cloud hybride sans les caractéristiques énumérées ci-dessus ; c’est une autre dose de matériel et de logiciels.

Le chemin vers le véritable Cloud hybride passe par la recherche. Découvrez ce qui est disponible – en termes de Cloud privés – et comprenez comment y localiser vos charges de travail. Comprenez également comment les Cloud publics s’intègrent aux Cloud privés. Les deux Cloud doivent participer activement à l’architecture dès le premier jour d’exploitation, et leurs instances doivent fonctionner et jouer ensemble dès le départ.

 

Ecrire un commentaire