Cloud

Définition Cloud Privé

Qu’est-ce qu’un Cloud privé ?

Le Cloud privé est défini comme des services informatiques offerts soit sur Internet, soit sur un réseau interne privé et uniquement à des utilisateurs sélectionnés au lieu du grand public. Également appelé « Cloud interne » ou « Cloud d’entreprise », le cloud privé offre aux entreprises de nombreux avantages d’un Cloud public – notamment le libre-service, l’évolutivité et l’élasticité – avec le contrôle et la personnalisation supplémentaires disponibles à partir de ressources dédiées sur une infrastructure informatique hébergée sur place. En outre, les Clouds privés offrent un niveau de sécurité et de confidentialité plus élevé grâce aux pare-feux de l’entreprise et à l’hébergement interne pour garantir que les opérations et les données sensibles ne sont pas accessibles à des fournisseurs tiers. L’un des inconvénients est que le département informatique de l’entreprise est tenu responsable du coût et de la responsabilité de la gestion du Cloud privé. Les Clouds privés nécessitent donc les mêmes dépenses de personnel, de gestion et de maintenance que la propriété traditionnelle d’un centre de données.

 

Deux modèles de services en Cloud peuvent être fournis dans un Cloud privé. Le premier est l’infrastructure en tant que service (IaaS) qui permet à une entreprise d’utiliser les ressources d’infrastructure telles que le calcul, le réseau et le stockage en tant que service. Le second est la plateforme en tant que service (PaaS) qui permet à une entreprise de fournir tout ce qu’elle veut, des simples applications en Cloud aux applications d’entreprise sophistiquées. Les Clouds privés peuvent également être combinés aux Clouds publics pour créer un Cloud hybride, permettant à l’entreprise de profiter de l’éclatement du Cloud pour libérer plus d’espace et étendre les services informatiques au Cloud public lorsque la demande informatique augmente.

Découvrez notre article sur le cloud public >

Ecrire un commentaire