Cloud Startup

Zoom choisit Oracle pour son infrastructure Cloud

Zoom choisit Oracle pour son infrastructure Cloud

Le 28 avril 2020, Zoom annonce choisir Oracle comme fournisseur de services Cloud. Ce contrat intervient alors que le nombre d’utilisateurs augmentent de manière exponentielle sur la plateforme, dans une période où les utilisateurs privilégient largement le télétravail.

Zoom fait face à de nouveaux besoins

Zoom, société américaine de services de téléconférence, fournit un service à distance pour la vidéoconférence, les réunions en ligne, le chat et la collaboration mobile.

Début 2020, la plateforme fait face à une hausse exceptionnelle d’utilisateurs. En décembre, Zoom avait au maximum 10 millions de participants quotidien; en avril, il sont plus de 300 millions. À l’origine de ce bond, la démocratisation du télétravail liée au contexte actuel de la pandémie de coronavirus. De nombreuses entreprises ont adopté le service mais également des milliers d’établissements scolaires qui ont exploité le service pour continuer les cours pendant le confinement. Si les utilisateurs ont fait de Zoom un outil professionnel – réunion, entretien, enseignement – ils ne l’ont pas moins appliqué dans le cadre social, que ce soit pour des rassemblements familiaux, des apéros virtuels entre amis, des concerts, etc.

« Les communications vidéo sont devenues un élément essentiel de notre vie professionnelle et personnelle, et Zoom a été à l’avant-garde de l’innovation dans ce secteur », a déclaré Safra Catz, PDG d’Oracle. « Nous sommes fiers de travailler avec Zoom, à la fois en tant que fournisseur d’infrastructure Cloud et en tant que client, alors qu’ils se développent et continuent à connecter les entreprises, les personnes et les gouvernements du monde entier ».

L’infrastructure n’était pas prête à un tel changement. Les centres de données, qui avaient une capacité de base largement suffisante, on dû s’adapter à la demande. En mars, la société s’est tourné vers les grands fournisseurs de Cloud computing. Alors qu’elle exploitait déjà les services d’AWS et Azure, Zoom a choisi Oracle comme fournisseur de services Cloud

 

Oracle, le choix de la capacité et de la sécurité

 

Zoom a opté pour une stratégie multicloud d’Oracle afin “d’augmenter rapidement notre capacité” explique le PDG de Zoom, Eric S Yuan, “ et de répondre aux besoins de nos nouveaux utilisateurs.” La raison qui l’a poussé à choisir Oracle ? “Sa sécurité de pointe, ses performances exceptionnelles et son niveau de support inégalé” justifie-t-il.

Le choix de la sécurité comme priorité de Zoom s’explique notamment par les nombreuses vulnérabilités auxquelles l’entreprise a dû faire face. L’entreprise compte bien sur l’expertise d’Oracle en matière de cybersécurité.

Grâce à son architecture réseau, sa capacité et l’emplacement de ses Data Center, Oracle est dans une position unique pour permettre l’expansion rapide de Zoom et sa plateforme de communication vidéo innovante. Celle-ci transfère plus 7 pétaoctets par jour, grâce aux serveurs Cloud d’Oracle. Elle assure ainsi à ses utilisateurs une haute qualité de service. L’application devient ainsi performante, agile et fiable.

Dans les heures qui ont suivi le déploiement, Oracle Cloud Infrastructure a pris en charge des centaines de milliers de participants simultanés aux réunions de Zoom. Après avoir atteint la pleine production, Zoom permet maintenant à des millions de participants de se réunir simultanément sur Oracle Cloud Infrastructure. L’infrastructure Oracle Cloud de deuxième génération aidera Zoom à évoluer pour continuer à offrir un service sans faille à sa clientèle, à s’adapter à l’évolution des demandes et à être à la pointe du secteur des communications vidéo.

L’infrastructure Cloud de deuxième génération d’Oracle, combinée à son expertise en matière de sécurité, aidera Zoom à offrir une expérience de communication vidéo prête à l’emploi.

Ecrire un commentaire