Intelligence Artificielle

Définition – Artificial General Intelligence (AGI)

 Artificial General Intelligence (AGI)

⌚: 3 minutes

L’intelligence générale artificielle (AGI) est la représentation des capacités cognitives humaines généralisées dans un logiciel afin que, face à une tâche peu familière, le système d’IA puisse trouver une solution. Un système AGI pourrait théoriquement effectuer n’importe quelle tâche dont un humain est capable.

L’AGI, parfois appelée IA forte, s’opposant à l’AI faible (Weak AI), implique un système doté de connaissances complètes et de capacités de calcul cognitif telles que ses performances sont indiscernables de celles d’un humain, du moins en un domaine. Cependant, les vastes capacités intellectuelles de l’AGI seraient renforcées bien au-delà des capacités humaines par sa capacité à accéder et à traiter d’énormes quantités de données à des vitesses incroyables.

L’IA forte contraste avec l’IA faible, qui est l’application de l’intelligence artificielle à des tâches ou des types de problèmes spécifiques. Le supercalculateur Watson d’IBM, les systèmes d’expertise et la voiture qui se conduit toute seule sont autant d’exemples d’IA faible ou étroite. Même dans l’état actuel de la technologie, la capacité des systèmes à accéder aux données et à les traiter est impressionnante : Le ROSS, un système expert juridique parfois appelé l’avocat de l’IA, peut extraire des données d’environ un milliard de documents texte, analyser les informations et fournir des réponses précises à des questions compliquées en moins de trois secondes.

De nombreux experts doutent que l’AGI soit un jour possible, et nombreux sont ceux qui se demandent si cela serait souhaitable. Stephen Hawking, par exemple, a mis en garde : « Elle [l’IA forte] décollerait d’elle-même, et se remodèlerait à un rythme toujours plus rapide. Les humains, qui sont limités par une lente évolution biologique, ne pourraient pas rivaliser et seraient supplantés ».

Ecrire un commentaire