Définition

Qu’est-ce que le hashing ?

Qu’est-ce que le hashing ?

Le hashing est le processus de transformation d’une clé donnée ou d’une chaîne de caractères en une autre valeur. Celle-ci est généralement représentée par une valeur ou une clé plus courte, de longueur fixe, qui représente et facilite la recherche ou l’emploi de la chaîne originale.

L’utilisation la plus courante du hashing est la mise en œuvre de tables de hachage. Une table de hashing stocke des paires de clés et de valeurs dans une liste accessible par son index. Comme les paires de clés et de valeurs sont illimitées, la fonction de hashing fait correspondre les clés à la taille de la table. Une valeur de hashing devient alors l’index d’un élément spécifique.

Une fonction de hachage génère de nouvelles valeurs selon un algorithme de hachage mathématique, connu sous le nom de valeur de hachage ou simplement de hachage. Pour empêcher la reconversion du hachage en clé d’origine, un bon hashing utilise toujours un algorithme de hachage à sens unique.

Le hashing est pertinent pour — mais pas seulement — l’indexation et la récupération de données, les signatures numériques, la cybersécurité et la cryptographie.

À quoi sert le hashing ?

L’extraction de données

Le hashing utilise des fonctions ou des algorithmes pour faire correspondre les données d’un objet à une valeur entière représentative. Un hashing peut ensuite être utilisé pour restreindre les recherches lors de la localisation de ces éléments sur cette carte de données d’objet.

Par exemple, dans les tables de hachage, les développeurs stockent les données – par exemple un enregistrement client – sous la forme de paires clé-valeur. La clé permet d’identifier les données et sert d’entrée à la fonction de hashing, tandis que le code de hachage ou le nombre entier est ensuite mappé à une taille fixe.

Les tables de hashing prennent en charge les fonctions suivantes :

  • insert (clé, valeur)
  • get (clé)
  • suppression (clé)

En plus de permettre une récupération rapide des données, le hashing permet de crypter et de décrypter les signatures numériques utilisées pour authentifier les expéditeurs et les destinataires des messages. Dans ce scénario, une fonction de hashing transforme la signature numérique avant que la valeur hachée (connue sous le nom de résumé de message) et la signature ne soient envoyées séparément au récepteur.

À la réception, la même fonction de hachage dérive le résumé du message à partir de la signature, qui est ensuite comparé au résumé du message transmis pour s’assurer que les deux sont identiques. Dans une opération de hashing à sens unique, la fonction de hachage indexe la valeur ou la clé originale et permet d’accéder aux données associées à une valeur ou à une clé spécifique qui est récupérée.

Qu’est-ce que le hashing dans une structure de données ?

La classification décimale Dewey fonctionne bien dans les bibliothèques depuis de nombreuses années, et le concept sous-jacent fonctionne tout aussi bien en informatique. Les ingénieurs logiciels peuvent économiser de l’espace et du temps en réduisant les actifs de données et les chaînes d’entrée d’origine en courtes clés de hashing alphanumériques.

Lorsque quelqu’un cherche un élément sur une carte de données, le hashing permet d’affiner la recherche. Dans ce scénario, les codes de hachage génèrent un index pour stocker les valeurs. Ainsi, ici, le hashing est utilisé pour indexer et récupérer des informations dans une base de données car il permet d’accélérer le processus ; il est beaucoup plus facile de trouver un élément en utilisant sa clé de hachage plus courte que sa valeur originale.

Qu’est-ce que le hashing dans la cybersécurité ?

De nombreux algorithmes de cryptage utilisent le hashing pour renforcer la cybersécurité. Les chaînes et les entrées hashées n’ont aucun sens pour les pirates sans une clé de décryptage.

Par exemple, si des pirates pénètrent dans une base de données et trouvent des données telles que « John Doe, numéro de sécurité sociale 273-76-1989 », ils peuvent immédiatement utiliser ces informations pour leurs activités malveillantes. En revanche, une valeur hashée comme « a87b3 » est inutile pour les acteurs de la menace, à moins qu’ils ne disposent d’une clé pour la déchiffrer.

Le hashing permet donc de sécuriser les mots de passe stockés dans une base de données.

Qu’est-ce que le hashing en cryptographie ?

La cryptographie utilise plusieurs fonctions de hashing pour sécuriser les données. Parmi les hashings cryptographiques les plus populaires figurent les suivants :

  • Algorithme de hashing sécurisé 1 (SHA-1)
  • Algorithme de hashing sécurisé 2 (SHA-2)
  • Algorithme de hashing sécurisé 3 (SHA-3)
  • MD2
  • MD4
  • MD5

 

Les fonctions de hachage de résumé de message comme MD2, MD4 et MD5 permettent de hasher les signatures numériques. Une fois hashée, la signature est transformée en une valeur plus courte appelée condensé de message.

Ecrire un commentaire