Cloud Cybersécurité

 Utilisations et limites des VPN d’entreprises

Utilisations et limites des VPN d’entreprises

Les VPN d’entreprise permettent aux employés ou aux bureaux distants de se connecter en toute sécurité à un réseau interne.

Qu’est-ce qu’un VPN et pourquoi les entreprises l’utilisent-elles ?

Un réseau privé virtuel (VPN) est un service de sécurité Internet qui crée une connexion cryptée entre les appareils des utilisateurs et un ou plusieurs serveurs. Les VPN peuvent connecter en toute sécurité un utilisateur au réseau interne d’une entreprise ou à l’internet public.

Les entreprises utilisent généralement un réseau privé virtuel (VPN) pour donner un accès à distance employees aux applications et données internes, ou pour créer un réseau unique partagé entre plusieurs bureaux. Dans les deux cas, le but ultime est d’empêcher que le trafic web – en particulier le trafic contenant des données propriétaires – ne soit exposé sur l’internet ouvert.

Pourquoi les VPN sont-ils nécessaires pour y parvenir ? Prenez l’exemple des employés à distance. Lorsque les employés travaillent sur place, ils peuvent connecter leur ordinateur et leur appareil mobile directement au réseau interne de l’entreprise. Toutefois, si un employé travaille à distance, sa connexion à ce réseau interne doit se faire par l’internet public, ce qui peut exposer son trafic à des attaques de type « man-in-the-middle » et à d’autres méthodes d’espionnage de données sensibles. Le cryptage de ce trafic avec un VPN d’entreprise ou un autre service de sécurité le met à l’abri des regards indiscrets.

Quels sont les différents types de VPN d’entreprises ?

Il existe deux catégories de VPN d’entreprise : les VPN d’accès à distance et les VPN de site à site.

VPN d’accès à distance

Un VPN d’accès à distance crée une connexion entre les utilisateurs individuels et un réseau distant – généralement le réseau interne de l’entreprise. Les VPN d’accès à distance utilisent deux composants clés :

  • Serveur d’accès au réseau (NAS) : un serveur dédié, ou une application logicielle sur un serveur partagé, qui est connecté au réseau interne de l’entreprise
  • Client VPN : logiciel installé sur l’ordinateur ou l’appareil mobile d’un utilisateur

Lorsque l’utilisateur souhaite accéder au réseau de l’entreprise, il active son client VPN, qui établit un « tunnel » crypté vers le NAS. Ce tunnel crypté permet à l’utilisateur d’accéder au réseau interne sans que son trafic ne soit exposé, ce qui constitue un avantage considérable en matière de sécurité pour les travailleurs à distance.

VPN de site à site

Les VPN de site à site créent un réseau virtuel unique qui est partagé entre plusieurs bureaux, chacun d’entre eux pouvant avoir plusieurs utilisateurs individuels. Dans ce modèle, le client VPN est hébergé sur le réseau local de chaque bureau, plutôt que sur les appareils des utilisateurs individuels. De cette façon, les utilisateurs de chaque bureau peuvent accéder au réseau partagé sans utiliser un client VPN individuel. Mais s’ils quittent le bureau, ils perdent cet accès.

En quoi les VPN d’entreprises sont-ils différents des VPN de consommateurs ?

Les VPN d’entreprise et les VPN grand public fonctionnent de manière similaire, en ce sens qu’ils créent tous deux une connexion cryptée avec un réseau distant. La principale différence réside dans la raison pour laquelle ils sont utilisés.

Un VPN d’entreprise permet aux utilisateurs et aux équipes de connecter le réseau interne de leur entreprise. En revanche, un VPN commercial connecte l’utilisateur à un serveur distant, ou à un ensemble de serveurs, qui interagissent avec l’internet public pour le compte de l’utilisateur.

Quelles sont les limites de l’utilisation d’un VPN d’entreprise pour sécuriser l’accès des employés à distance ?

Lorsqu’un VPN est utilisé comme prévu – et utilise des protocoles cryptographiques à jour – il peut effectivement chiffrer le trafic entre des employés ou des équipes distants et le réseau interne de leur entreprise. En outre, les VPN sont moins chers et plus faciles à gérer que les solutions traditionnelles, comme l’achat d’une « ligne louée » sécurisée auprès d’un fournisseur d’accès Internet ou la mise sur liste blanche manuelle des adresses IP individuelles appartenant aux travailleurs à distance.

Cependant, les VPN ont également des limites. Plusieurs sont résumées ci-dessous – pour en savoir plus, lisez ces articles sur la sécurité et la vitesse des VPN.

  • Les risques de sécurité : Si un attaquant accède aux identifiants VPN d’un employé distant, il pourra accéder à toutes les applications et données du réseau correspondant.
  • Pénalités de latence : Si une entreprise utilise un VPN basé sur le cloud, son NAS existe dans un centre de données situé dans un lieu physique différent du réseau interne de l’entreprise. Cette étape supplémentaire ajoute un temps de latence à chaque demande entre les employés et le réseau.
  • Complexité des nuages et des hybrides cloud : De nombreuses applications professionnelles sont hébergées dans le nuage plutôt que sur le réseau interne d’une entreprise, ce qui les rend incompatibles avec les VPN. Ces applications utilisent généralement leurs propres outils de sécurité pour garantir un accès sécurisé. Mais les équipes informatiques ne peuvent pas contrôler entièrement ces outils et peuvent avoir du mal à comprendre qui accède exactement à ces applications – deux facteurs de sécurité essentiels.
  • Coûts croissants : Si une entreprise utilise un NAS sur site pour se connecter aux clients VPN de ses employés, elle doit régulièrement remplacer ce matériel pour s’assurer qu’il est capable de résister aux dernières cyber-menaces. Une situation similaire se produit si l’utilisation du VPN par les employés dépasse la capacité du NAS à gérer le trafic. L’entreprise doit remplacer ce NAS, sinon il risque d’être surchargé et de tomber en panne.
  • Temps de gestion : La maintenance des VPN demande beaucoup d’efforts, surtout si une entreprise utilise plus d’un VPN pour fournir différentes variétés d’accès à différents types d’employés. Par exemple, les équipes informatiques doivent installer le bon client VPN sur l’ordinateur de chaque employé distant et s’assurer que les employés maintiennent ce logiciel à jour.

Ecrire un commentaire