Cybersécurité

Sécurité du Cloud vue par Oracle

La sécurité du cloud à l’épreuve de la crise

La crise du Covid-19 et le brutal confinement qu’elle a engendré a bouleversé les habitudes de travail de milliards d’employés dans le monde. Pour maintenir la vie des entreprises, le télétravail est devenu la norme. Malheureusement, beaucoup n’étaient pas préparées à une sursollicitation des accès distants qui, sans sécurité adaptée, ont laissé la porte ouverte aux cyberattaques.

 

Le télétravail non sécurisé est une porte ouverte aux cyberattaques

Prenons l’exemple d’un cas réel d’une entreprise de milliards de salariés qui se rendaient chaque jour au bureau avant le confinement, avec une très faible part en télétravail. Du jour au lendemain, 100 % des effectifs devaient travailler à distance. La capacité du VPN, un tunnel sécurisé utilisé pour accéder via Internet, aux ressources de l’entreprise (applications et données), était taillé pour 5 000 personnes. Du jour au lendemain, cette capacité du VPN devait être multipliée par plus de dix.

Ceux qui avaient un ordinateur portable professionnel ont eu accès aux applications, mails, etc. à une certaine tranche horaire, une heure par jour. Pendant ce temps, l’équipe IT a doublé la capacité VPN mais le résultat était largement insuffisant. Ceux qui n’avaient pas d’ordinateur portable professionnel ont utilisé leur propre ressource informatique et l’entreprise leur a ouvert un accès sans VPN, en direct, depuis des postes non contrôlés, avec une simple authentification qui consistait à entrer son identifiant et son mot de passe. 

Ce cas est un exemple parmi tant d’autres. Peu d’entreprises disposaient de l’infrastructure et des solutions pour assurer une telle flambée du télétravail. Ainsi, pour assurer la continuité de leurs activités, les entreprises ont pris des risques. Si la crise sanitaire a été un accélérateur très puissant, voire brutal de la transformation digitale des entreprises, elle n’a malheureusement pas eu lieu sur le plan de la cybersécurité, qui est pourtant primordiale. Nous voici aujourd’hui dans la même situation, et les mesures ne sont toujours pas prises. Or, il est temps d’agir pour s’adapter en toute sécurité et éviter le vol de données sensibles de tout type de cyberattaques.

 

 

 

IDCS : une solution clé pour protéger l’accès distant de toutes les applications 

Les entreprises qui ont le mieux surmonté la crise et ont pu assurer un travail à distance sécurisé sont celles qui avaient des solutions cloud. La promesse du cloud est bien celle-ci : les entreprises ont pu multiplier leurs ressources du jour au lendemain pour assurer la connexion de tous les employés. Cette puissance du cloud et cette capacité de mise à l’échelle vaut également pour les solutions de sécurité.

Quelle que soit l’entreprise (petite entreprise ou multinationale), vous pouvez installer une sécurité complète de toutes vos applications et accès distants, qu’ils soient on-premise ou cloud avec Oracle Security Cloud. Avec une solution comme Identity Security Cloud Service (IDCS), vous pouvez rapidement mettre en place :

  • une authentification forte : une authentification unique (SSO) ou une authentification multifacteur (MFA) par exemple,
  • une authentification adaptative, 
  • une gestion des profils, 
  • un cycle de vie des utilisateurs,
  •  etc. 

La solution IDCS garantit la sécurité de vos données tout en vous procurant les avantages du cloud : vous n’avez rien à installer, la configuration est simple et les ressources immédiatement disponibles.

Continuer à travailler à distance malgré le confinement engendré par la crise sanitaire ne doit pas se dissocier de la sécurité des données. Grâce à la solution IDCS d’Oracle, les entreprises peuvent déployer leurs applications et accès distants dans le cloud avec la garantie que leurs données bénéficient d’une sécurité optimale. Les employés peuvent ainsi continuer de contribuer au développement de leur entreprise en dépit de la crise. 

Ecrire un commentaire