Cybersécurité

Définition local area network (LAN)

Local Area Network (LAN)

⌚: 3 minutes

Un local area network (LAN) est un groupe d’ordinateurs et de périphériques qui partagent une ligne de communication commune ou un lien sans fil avec un serveur dans une zone géographique distincte. Un réseau local peut desservir aussi peu que deux ou trois utilisateurs dans un bureau à domicile ou plusieurs centaines d’utilisateurs dans le bureau central d’une société. Les propriétaires de maisons et les administrateurs des technologies de l’information (TI) mettent en place des réseaux locaux afin que les nœuds de réseau puissent partager des ressources telles que des imprimantes ou du stockage en réseau.

La mise en réseau des LAN nécessite des câbles, des commutateurs, des routeurs et d’autres composants qui permettent aux utilisateurs de se connecter à des serveurs internes, des sites web et d’autres LAN appartenant au même réseau étendu (WAN). Ethernet et Wi-Fi sont les deux principaux moyens de permettre les connexions LAN. Ethernet est une spécification qui permet aux ordinateurs de communiquer entre eux. Le Wi-Fi utilise les ondes radio pour connecter les ordinateurs au réseau local.

D’autres technologies de réseau local, notamment Token Ring, l’interface de données distribuées par fibre (FIDDI et ARCNET) ont perdu la faveur à mesure que les vitesses Ethernet et Wi-Fi augmentaient et que les coûts de connectivité diminuaient.

Comprendre les réseaux locaux

Dans de nombreuses situations, un réseau local sans fil peut être préférable à une connexion câblée en raison de sa flexibilité et de son coût. Les entreprises qui considèrent les réseaux locaux sans fil comme le principal moyen de connectivité ont souvent des utilisateurs qui se servent exclusivement de smartphones, de tablettes et d’autres appareils mobiles pour travailler.

L’essor de la virtualisation a également alimenté le développement des réseaux locaux virtuels, qui permettent aux administrateurs de réseau de regrouper logiquement les nœuds de réseau et de partitionner leurs réseaux sans devoir procéder à des modifications majeures de l’infrastructure.

Mise en place d’un réseau local de base
Les systèmes d’exploitation tels que Microsoft Windows et Apple OS X intègrent des capacités de mise en réseau. Cela signifie que tant que l’administrateur réseau dispose d’un ordinateur portable ou de bureau relativement récent, il est assez facile de mettre des machines en réseau.

Pour mettre en place un réseau sans fil, l’administrateur aura besoin d’un routeur sans fil relié à une connexion à large bande et d’un câble Ethernet qui relie le routeur au PC ou au serveur principal.

Cela permettra ensuite à d’autres appareils informatiques qui ont déjà un équipement de réseau sans fil intégré ou attaché à eux, de capter les signaux sans fil et de se joindre au réseau local.

Sécurité du réseau local

Une fois le réseau mis en place, il doit être sécurisé. Cela peut se faire grâce aux paramètres de sécurité du routeur, à l’utilisation de mots de passe forts et à des mises à jour fréquentes des logiciels. La sécurité matérielle, telle que la reconnaissance des empreintes digitales, les jetons de sécurité et le cryptage intégral du disque, peut également être utilisée pour renforcer la sécurité du réseau. Des modules de sécurité supplémentaires pour protéger et maintenir le périmètre du réseau peuvent être installés localement ou achetés par le biais d’un modèle de livraison SaaS (Software-as-a-Service).

Topologies des réseaux locaux

Les topologies de réseau décrivent comment les appareils d’un réseau local sont connectés, ainsi que la manière dont les données sont transmises d’un nœud à l’autre. Les topologies les plus courantes sont les suivantes :

  • Bus
  • Anneau
  • Star
  • Arbre
  • Mesh

Ecrire un commentaire