Cloud

Qu’est-ce que Azure Cloud ?

Qu’est-ce que Azure Cloud ?

 

Azure figure parmi les acteurs du cloud. Cette solution de Microsoft offre des services tels que le SaaS, le PaaS, ou le IaaS qui peuvent s’appliquer aux domaines de la santé, de la finance ou encore du retail. 

 

Introduction à Azure Cloud 

Microsoft Azure, ou Azure, est un service de cloud computing créé par Microsoft pour construire, tester, déployer et gérer des applications et des services par le biais de centres de données. Le fournisseur cloud propose des solutions telles que le SaaS, le PaaS et le IaaS que les utilisateurs exploitent pour l’analyse (analytics), la virtualisation, le stockage, la mise en réseau, etc. Le service cloud prend en charge de nombreux langages de programmation, outils et frameworks différents, y compris des logiciels et systèmes spécifiques à Microsoft et de tiers.

Azure met en avant :

  • sa sécurité : une équipe d’expert assure la protection des données de manière multicouche, au niveau des centres de données, de l’infrastructure et des opérations. Les spécialistes normalisent aussi la conformité des données, que ce soit pour les entreprises, les gouvernements ou les startups.
  • son cloud hybride, pour agencer les environnements complexes et distribués, on-premise et de cloud multiples. Les employés peuvent travailler de n’importe où, sur n’importe quel appareil, grâce à la virtualisation des applications et des postes de travail dans le cloud.
  • son adaptabilité aux langages et plateformes choisies par l’entreprise, ainsi qu’une accessibilité aux différents niveaux de compétences de machine learning. 
  • son innovation : Azure augmente ses capacités, notamment dans le domaine du machine learning, de la virtualisation et de l’analyse des données.

 

Quels sont les services Azure ? 

La plateforme cloud Azure est constituée de plus de 200 produits et services cloud conçus pour créer, exécuter et gérer des applications sur plusieurs cloud et on-premise. Parmi ceux-ci, on peut citer : 

 

  • Les services informatiques tels que les machines virtuelles et le IaaS permettant aux utilisateurs de lancer des machines virtuelles Microsoft Windows et Linux d’usage général, les services applicatifs et le PaaS pour que les développeurs publient et gèrent facilement les sites web, et Azure Web Sites pour qu’ils les créent en exploitant ASP.NET, PHP, Node.js ou Python.

 

 

  • La gestion des identités avec Azure Active Directory que les utilisateurs utilisent de manière à synchroniser les annuaires on-premise et générer l’authentification unique, ou encore Azure Active Directory B2C pour la gestion des identités et des accès des consommateurs dans le cloud. 
  • Les services mobiles : Mobile Engagement recueille des analyses en temps réel qui mettent en évidence le comportement des utilisateurs. Il fournit également des notifications « push » aux appareils mobiles.
  • Les services de stockage qui apportent des API REST et SDK pour le stockage et l’accès aux données sur le cloud.
  • La gestion des données : Azure Data Explorer offre des capacités d’analyse et d’exploration des données. La base de données SQL, permet de créer, de mettre à l’échelle et d’étendre des applications dans le cloud. Azure Synapse Analytics est un data warehouse dans le cloud entièrement géré pour les entreprises de toute taille. Azure Data Factory, un service d’intégration de données, propose de créer des workflows dans le cloud afin d’orchestrer et d’automatiser le mouvement et la transformation des données. 
  • La messagerie, avec le service Microsoft Azure Bus qui accorde aux applications fonctionnant sur les sites d’Azure ou sur des appareils hors site de communiquer. Ce service amène à créer des applications évolutives et fiables dans une architecture orientée services (SOA). 
  • Les services de médias comme l’offre PaaS utilisée pour l’encodage, la protection du contenu, la diffusion en continu ou l’analyse.
  • Le CDN qui est un réseau mondial de diffusion de contenu pour les fichiers audio, vidéo, les applications, les images et autres fichiers statiques. Il est utile pour mettre en cache les actifs statiques de sites web géographiquement proches des utilisateurs afin d’augmenter les performances.

 

    • L’automatisation : Azure Automation propose aux utilisateurs d’automatiser les tâches manuelles, longues, sujettes aux erreurs et fréquemment répétées dans un environnement de cloud computing et d’entreprise.

 

  • Azure Blockchain Workbench, qui assure l’intégration des plateformes de blockchain à d’autres services Microsoft afin de rationaliser le développement d’applications distribuées. 
  • L’IoT : Azure IoT Hub permet de connecter, de surveiller et de gérer des milliards d’actifs IoT et Azure IoT Edge propose de déployer des informations dans le cloud localement sur les appareils IoT Edge. Azure IoT Central est une application SaaS entièrement gérée qui facilite la connexion, la surveillance et la gestion des ressources IoT à l’échelle.

 

 

Quelles sont les domaines d’applications de la solution Azure ? 

De DevOps à l’analyse commerciale, en passant par l’IoT,  les entreprises exploitent la solution Azure pour répondre aux défis commerciaux auxquels elles sont confrontées. Les domaines d’applications concernent les soins de santé (proactifs et personnalisés), les services financiers (service client, optimisation de la gestion des risques), le gouvernement (solutions sécurisées), le retail (expériences personnelles et différenciées) ou encore la fabrication.

Voici quatre exemples qui illustre les moyens d’exploiter Azure Cloud.

  1. Améliorer et mettre en œuvre la sauvegarde et le disaster recovery

En tant que solution basée sur le cloud, Azure est flexible : elle peut sauvegarder les données dans presque toutes les langues, sur n’importe quel système d’exploitation et depuis n’importe quel endroit. Cette dernière définit la fréquence et l’étendue du calendrier de sauvegarde (quotidien, hebdomadaire, mensuel, etc.).

  1. Héberger et développer des applications web et mobiles

Une entreprise peut héberger, développer ou gérer une application web ou mobile avec Azure, qui rend ces applications autonomes et adaptables grâce à la gestion des patchs, à l’AutoScale et à l’intégration d’applications on-premise.

AutoScale est une fonction intégrée dans les applications Web Azure qui ajuste automatiquement les ressources du consommateur en fonction du trafic web des clients.

  1. Distribuer et compléter Active Directory

Azure peut s’intégrer à Active Directory pour compléter les capacités d’identité et d’accès. 

Dans le cas où une entreprise est sur plusieurs sites ou possède des applications on-premise ou cloud, l’intégration d’Active Directory avec Azure est l’outil central pour gérer et maintenir l’accès à ces outils.

  1. Innover avec les solutions IoT

Les solutions IoT peuvent s’intégrer à une infrastructure existante et commencer à collecter de nouvelles données. La mise en route est facile grâce aux accélérateurs de la solution Azure IoT, des modèles préconfigurés et personnalisables. 

 

Quelle alternative à Azure ?

Un cloud de nouvelle génération, OCI, propose une grande puissance de calcul on-premise pour exécuter de manière optimale les workloads des cloud et des entreprises. En mars 2020, le Cloud Infrastructure d’Oracle offrait à la plateforme Zoom une montée en charge rapide alors qu’elle faisait face à une augmentation exceptionnelle de son nombre d’utilisateurs. 

Oracle Cloud Infrastructure assure une protection fondamentale du cloud public grâce, entre autres, au contrôle d’un réseau d’ordinateurs dédié et tend à éliminer tout risque de cybermenaces. Cette stratégie s’allie à celle de la base de données autonome qui repose sur un ensemble de systèmes Exadata préexistants. Autonomous Database est optimisé par des modèles de machine learning qui renforce la détection des menaces de manière autonome et qui actualise les corrections, les mises à jour et les mesures de sécurité automatiquement. Ce service autonome représente aussi un gain de temps pour les équipes dédiées qui peuvent se consacrer à la création d’applications.

 

*Magic Quadrant for Cloud Infrastructure and Platform Services, Gartner, août 2020

Ecrire un commentaire