Cloud Cybersécurité Data

Différences TCP et UDP

Quelles sont les différences entre le TCP et l’UDP ?

⌚: 4 minutes

Lorsqu’il s’agit d’utiliser le protocole TCP ou UDP pour envoyer des paquets de données sur un réseau à travers des appareils, les systèmes doivent connaître les différences et savoir quand chaque option est la bonne.

Le protocole de contrôle de transmission (TCP)  et le protocole de données utilisateur (UDP) sont tous deux des protocoles de communication de réseau qui fonctionnent conjointement avec le protocole Internet pour permettre aux dispositifs connectés au réseau d’échanger des données sur Internet ou d’autres types de réseaux.

Les protocoles d’affichage à distance, tels que Citrix HDX, VMware Blast Extreme et Microsoft Remote Desktop Protocol, prennent tous en charge à la fois TCP et UDP pour la fourniture de services de bureau à distance.

TCP et UDP font partie de la suite de protocoles TCP/IP, qui comprend un certain nombre de protocoles permettant d’effectuer des communications en réseau. Bien qu’il y ait des différences entre TCP et UDP, certains éléments de base sont les mêmes.

Lors de la transmission de données sur un réseau, par exemple, TCP et UDP regroupent les données en paquets qui ciblent les adresses IP attribuées aux dispositifs connectés au réseau. Cependant, en raison de la manière dont les protocoles transfèrent les données sur un réseau, il peut être difficile pour les services informatiques de contrôler l’ordre dans lequel les protocoles délivrent les paquets ou de garantir que tous les paquets atteindront leur destination.

Les différences entre TCP et UDP

Le TCP permet aux systèmes de contrôler la livraison des paquets de deux façons. Premièrement, TCP numérote chaque paquet de manière à ce que le point de terminaison cible les rende dans le bon ordre. Deuxièmement, TCP comprend des mécanismes permettant de s’assurer que le point de terminaison cible reçoit chaque paquet de données.

Après avoir reçu un paquet, le dispositif destinataire renvoie un message à l’expéditeur pour accuser réception de la livraison. Si l’expéditeur ne reçoit pas de réponse du destinataire, l’expéditeur retransmet le paquet jusqu’à ce que le point de terminaison le reçoive avec succès ou annule les communications. Le TCP comprend également des fonctions de vérification d’erreurs pour s’assurer qu’aucune donnée n’est corrompue.

Malheureusement, toute cette fiabilité s’accompagne d’une surcharge importante, qui se traduit par une augmentation du nombre de transmissions, une demande accrue de la bande passante du réseau et un ralentissement général du traitement.

L’UDP résout ces problèmes en éliminant les contrôles et les équilibres du TCP, et en se concentrant uniquement sur la transmission des données. Il n’y a pas de numérotation des paquets, de vérification des erreurs ou d’accusé de réception de la livraison des paquets. Si les paquets se perdent lors de la transmission, ils restent perdus. Si les paquets sont hors service, ils le restent.

TCP et UDP connectent l’application à l’interface réseau

Les différences entre le TCP et l’UDP peuvent déterminer quelle est la meilleure option. En matière de diffusion de vidéos en continu, par exemple, quelques paquets manquants ou mélangés sont loin d’être aussi importants que la maximisation des performances, ce qui fait de l’UDP un excellent choix. En revanche, pour les bureaux virtuels, il n’y a pas de réponse claire.

Traditionnellement, les protocoles des bureaux distants tendent à être par défaut TCP, même s’ils prennent également en charge UDP. D’autre part, le PC sur IP de VMware utilise UDP par défaut, et certains protocoles de bureau distant offrent désormais la possibilité d’utiliser TCP et UDP ensemble. Par exemple, le service informatique peut configurer Blast Extreme pour utiliser UDP pour le trafic de protocole et TCP pour contrôler et négocier les communications.

Compte tenu des différences entre TCP et UDP, le service informatique doit également tenir compte de la nature du déploiement du bureau virtuel et de la qualité du réseau. Si la fiabilité est la priorité, le TCP est la meilleure option. Si la performance est la première préoccupation, l’UDP peut être la réponse.

Gardez toutefois à l’esprit que les protocoles d’affichage à distance évoluent chaque jour d’une manière qui promet d’améliorer la fourniture de TCP et d’UDP, ce qui rend le choix entre les deux plus complexe avec le temps.

Ecrire un commentaire