Intelligence Artificielle

Qu’est-ce que la reconnaissance faciale ?

Décryptage de ce type de logiciels biométriques qui cartographient mathématiquement les caractéristiques du visage pour obtenir une empreinte faciale numérique unique.

La reconnaissance faciale est une catégorie de logiciels biométriques. Ils cartographient mathématiquement les caractéristiques du visage d’un individu. Puis, ils stockent ces données, sous forme d’empreinte faciale. Un logiciel de reconnaissance faciale utilise des algorithmes de type deep learning. Il s’agit d’une méthode d’apprentissage automatique, fondée sur l’apprentissage de modèles de données.

Grâce à cet apprentissage profond, le logiciel est capable de comparer une image, capturée en direct ou stockée numériquement, à celle de l’empreinte faciale enregistrée. Ainsi, il est capable de vérifier l’identité d’une personne. Les caméras de haute qualité des appareils mobiles ont fait de la reconnaissance faciale une option viable pour l’authentification des personnes. Mais aussi pour leur identification. L’iPhone X d’Apple, par exemple, intègre la technologie Face ID qui permet aux utilisateurs de déverrouiller leur téléphone. Et ce, à l’aide d’une empreinte faciale cartographiée par l’appareil photo du téléphone.

Le logiciel du téléphone est conçu avec la modélisation 3D pour résister à l’usurpation d’identité par des photos ou des masques. Et il capture et compare plus de 30.000 variables. Déjà, la technologie Face ID peut être utilisée pour authentifier les achats avec Apple Pay. Mais aussi dans les iTunes Store, App Store et iBooks Store. Apple crypte et stocke les données faceprint dans le cloud. Cependant, l’authentification a lieu directement sur l’appareil.

Amazon, Google ou encore Facebook dans la course

Les développeurs peuvent utiliser Amazon Rekognition afin d’ajouter des fonctions de reconnaissance faciale et d’analyse à une application. Il s’agit d’un service d’analyse d’images qui fait partie de la suite Amazon AI. Google fournit un service similaire avec son API Google Cloud Vision. Cette technologie appel à l’apprentissage automatique pour détecter, apparier et identifier les visages. Et elle est utilisée de nombreuses façons. Notamment par le divertissement et le marketing. Le système de jeu de mouvement Kinect, par exemple, utilise la reconnaissance faciale pour différencier les joueurs. Et les publicités intelligentes dans les aéroports sont maintenant capables d’identifier le sexe, l’origine ethnique et l’âge approximatif des passants.

Ainsi, elles peuvent cibler la publicité correspondant au type de personne qui passe. De son côté, Facebook utilise un logiciel de reconnaissance faciale pour marquer les personnes sur les photos. Chaque fois qu’une personne est étiquetée sur une photo, le logiciel stocke des informations cartographiques sur ses caractéristiques faciales. Ainsi, une fois que le logiciel a recueillies suffisamment de données, il peut utiliser ces informations pour identifier automatiquement son visage lorsqu’il apparaît sur une nouvelle photo. Toutefois, pour protéger la vie privée des gens, le membre Facebook qui a été identifié automatiquement en est informé. C’est la charge de la fonction appelée Photo Review.

Peu de lois concernant la protection des données biométriques

Actuellement, il n’existe aucune loi aux États-Unis qui protège spécifiquement les données biométriques d’une personne. Des systèmes de reconnaissance faciale sont actuellement à l’étude ou déployés pour la sécurité dans les aéroports. D’ailleurs, on estime que plus de la moitié de la population des États-Unis a déjà pris ses empreintes faciales. Selon le Département de la sécurité intérieure, la seule façon d’éviter la collecte d’informations biométriques lors de voyages internationaux est de s’abstenir de voyager. Toutefois, en Europe, le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) traite des données biométriques.

Comment fonctionne une application de reconnaissance faciale

Le logiciel de reconnaissance faciale identifie 80 points nodaux sur un visage humain. Dans ce contexte, les points nodaux sont des morceaux utilisés pour mesurer les variables du visage d’une personne. On peut notamment citer la longueur ou la largeur du nez. Mais aussi la profondeur des orbites des yeux ou encore la forme des pommettes. Le système fonctionne en capturant des données pour les points nodaux, sur une image numérique du visage d’un individu, puis en stockant le résultat sous forme d’empreinte faciale. L’empreinte faciale sert ensuite de base de comparaison avec les données capturées à partir des visages d’une image ou d’une vidéo.

Bien que le système de reconnaissance faciale n’utilise que 80 points nodaux, il permet d’identifier rapidement et précisément les individus cibles lorsque les conditions sont favorables. Cependant, si le visage du sujet est partiellement obscurci, que la lumière est insuffisante, ou encore de profil plutôt que de face, ce type de logiciel est moins fiable. Néanmoins, selon le National Institute of Standards and Technology (NIST), l’incidence des faux positifs dans les systèmes de reconnaissance faciale a diminué de moitié tous les deux ans depuis 1993. La reconnaissance faciale est déjà utilisée dans de nombreux domaines, et ses possibilités sont infinies.

Exemples d’utilisation de la reconnaissance faciale

Ainsi, une équipe de recherche de l’Université de Carnegie Mellon a développé un prototype d’application pour iPhone qui peut prendre une photo d’une personne et, en quelques secondes, retourner son nom, sa date de naissance et son numéro de sécurité sociale. L’application Google Arts & Culture utilise la reconnaissance faciale pour identifier les « sosies de musée » en faisant correspondre l’empreinte faciale d’une personne réelle à celle d’un portrait. Quant au professeur Shen Hao, de l’Université des communications de Chine, il utilise la technologie de reconnaissance faciale pour suivre la présence des étudiants. Enfin, Amazon, MasterCard et Alibaba ont mis en place des méthodes de paiement par reconnaissance faciale, communément appelées  » selfie pay « .

Ecrire un commentaire