Définition

CMO (directeur général du marketing)

CMO (directeur général du marketing)

Un CMO (chief marketing officer) est un cadre d’entreprise de niveau C responsable des activités d’une organisation qui ont trait à la création, à la communication et à la fourniture d’offres ayant une valeur pour les clients, les consommateurs ou les partenaires commerciaux.

La mission principale d’une CMO est de faciliter la croissance et d’augmenter les ventes en développant un plan marketing complet qui favorisera la reconnaissance de la marque et aidera l’organisation à devenir compétitive advantage. Afin d’atteindre leurs propres objectifs et de façonner efficacement le profil public de leur entreprise, les CMO doivent être des leaders exceptionnels et assumer la voix de of the customer toute l’entreprise.

Les directeurs du marketing dépendent généralement du PDG ou du directeur de l’exploitation et sont titulaires de diplômes supérieurs en commerce et en marketing. Un CMO qui a une solide expérience des technologies de l’information peut également porter le titre de technologue en chef du marketing (CMT). Dans certaines grandes organisations, cependant, ces postes sont distincts et le CMT relève du CMO.

Description du poste de chef du marketing

Plus précisément, l’CMO est le responsable de l’élaboration de la stratégie de publicité et d’image de marque de l’entreprise, ainsi que de la sensibilisation des clients. En tant que responsable du marketing de l’entreprise, il supervise ces fonctions pour toutes les lignes de produits et les zones géographiques de l’entreprise.

C’est à l’CMO de le faire :

  • comprendre la position de l’entreprise sur le marché, en utilisant des méthodes traditionnelles, ainsi que des technologies plus récentes telles que l’analyse des données ;
  • déterminer comment et où l’entreprise doit se positionner à l’avenir ;
  • développer la stratégie pour amener l’organisation à cette future position sur le marché ; et
  • exécuter cette stratégie.

Les travaux de l’CMO devraient produire des résultats de premier ordre, les efforts de marketing permettant d’accroître la notoriété, la reconnaissance et la fidélité de la marque, ce qui entraînera à terme une augmentation des ventes.

En tant que tel, l’CMO est censée travailler en étroite collaboration avec l’unité de vente (ou même, dans certaines organisations, la diriger).

Structure des salaires et des rémunérations

Selon PayScale, la rémunération totale pour une CMO basée aux États-Unis va de près de 85 000 dollars à environ 315 000 dollars.

Le niveau d’expérience de CMO et la situation géographique du poste influent sur la rémunération, tout comme la taille de l’organisation.

L’échelle des salaires situe la rémunération médiane d’un CMO aux États-Unis à 170 000 dollars.

Les CMO gagnent cet argent grâce à un salaire annuel, des primes individuelles, une participation aux bénéfices et des commissions.

Rôles et responsabilités du chef du marketing

Le CMO a un large éventail de rôles et de responsabilités pour soutenir sa mission globale. Ces rôles et responsabilités sont notamment les suivants

  • superviser le développement et le placement des éléments créatifs qui positionnent l’entreprise sur le marché ;
  • la recherche et l’évaluation du marché et de la position de l’entreprise sur celui-ci ;
  • superviser les ventes ou collaborer avec elles afin de transformer les connaissances en marketing en ventes
  • en dirigeant les efforts de relations publiques de l’entreprise, ou en travaillant en collaboration avec les équipes de relations publiques internes et externes pour créer un message coordonné.

Pourquoi le rôle de CMO a pris de l’importance

Les progrès technologiques du 21e siècle ont accru l’importance de la position du CMO dans de nombreuses organisations. L’internet, l’omniprésence de l’informatique mobile, l’internet des objets, l’analyse, l’intelligence artificielle et les plates-formes de médias sociaux ont tous créé de nouveaux moyens d’atteindre les clients et de comprendre leur opinion sur les produits, les services et les marques.

Ils ont également donné une nouvelle voix, beaucoup plus importante, aux consommateurs qui peuvent diffuser instantanément leurs opinions à des milliers, voire des millions de personnes.

Dans le même temps, les CMO et leurs équipes sont capables d’exploiter ces technologies pour atteindre et influencer les clients, positionner leurs produits et défier les concurrents à la même vitesse et à la même échelle que les clients.

Comme il l’a fait avec d’autres cadres de la C-suite dans ce nouveau paradigme commercial axé sur la technologie, le CMO doit collaborer beaucoup plus largement avec ses pairs cadres afin de suivre le rythme. Le CMO doit également être capable de s’adapter et d’innover, à mesure que les technologies évoluent et que les marchés réagissent.

Qualifications

Les CMO, qui peuvent également avoir le titre de vice-président des ventes et du marketing, sont généralement titulaires d’au moins une licence en marketing (bien qu’un MBA soit souvent préféré, voire exigé). Ils ont généralement au moins une décennie d’expérience en marketing et/ou en publicité et plusieurs années d’expérience dans un rôle de direction.

Ils doivent avoir de solides compétences en matière de leadership, une expérience dans le développement de projets, d’excellentes compétences en communication et un sens aigu des affaires.

En outre, le rôle dU CMO exige aujourd’hui un haut niveau d’aptitude technique pour maximiser les outils et exploiter les plateformes de médias sociaux qui sont essentiels aux efforts de marketing.

Par exemple, les directeurs généraux sont censés superviser l’utilisation des plateformes d’analyse de l’entreprise pour comprendre les préférences, les priorités et les habitudes des clients, en particulier par le biais des médias générés par les utilisateurs, et comment ces informations peuvent stimuler les ventes.

Ils doivent également diriger des campagnes de marketing et de sensibilisation des clients via les sites de médias sociaux existants et émergents, ainsi que par les canaux traditionnels.

À cette fin, les CMO doivent être très curieuses et innovantes, capables d’identifier les technologies émergentes qui pourraient perturber leur activité ou leur industrie et également capables d’y répondre en orientant leurs collègues de la C-suite sur la manière de repositionner l’entreprise à la lumière de ce changement.

L’avenir du CMO

Bien que les changements technologiques de ces 20 dernières années aient élevé CMO dans de nombreuses organisations, la position elle-même est sur des bases rocheuses à certains égards.

Certaines entreprises remodèlent le poste en réponse à ces mêmes forces technologiques, en éliminant le rôle de directeur de la commercialisation ou en le transformant en postes de directeur de la clientèle, de directeur de l’expérience, de directeur de la clientèle ou de directeur digital officer. Dans certaines entreprises, le CMO existe en conjonction avec l’un de ces autres rôles.

Jusqu’à présent, Forrester Research Inc. dans ses prévisions pour 2018 a déclaré que davantage d’organisations remplaceront leurs CMO par des responsables de la croissance (CGO).

« La montée du CMO est un reproche à une OCM inefficace », déclare M. Forrester. « Les PDG pressés de diriger une force de changement en période de faible croissance contourneront de nombreuses OCM, cherchant à installer des cadres aux attributions plus larges. Par exemple, pour une marque comme Coca-Cola, cela signifiait l’abandon de la position de CMO au profit d’un CGO, ce qui représente une tendance florissante que les CMO ne peuvent atténuer qu’en menant des initiatives de croissance stratégique ».

Ecrire un commentaire