Ad
Ad
Ad
Cybersécurité GAFAM

Facebook : vos données privées en accès libre ?

Une société de sécurité informatique a découvert que ces informations étaient stockées sur les serveurs d'entreprises tierces, sans protection.

Un nouveau scandale pour Facebook. Les données de plus de 540 millions d’utilisateurs du réseau social ont été librement accessibles en ligne, révèle l’entreprise de sécurité informatique UpGuard, dans un communiqué (en anglais) publié mercredi 3 avril. La société affirme avoir trouvé une base de données contenant « des commentaires, des ‘j’aime’, des noms, des identifiants » concernant 540 millions d’utilisateurs de Facebook.

Ces informations étaient stockées sur un serveur fourni par Amazon S3 Bucket par une entreprise mexicaine, Cultura Colectiva, selon UpGuard. Une autre série de données personnelles a également été découverte. Celles-ci étaient également stockées sur un serveur d’Amazon par le développeur d’applications At the Pool, qui n’existe plus depuis 2014. Cette base contenait les informations de 22 000 utilisateurs de Facebook : leurs mots de passe, leurs listes d’amis, leurs centres d’intérêts ou encore leurs photos.

Les données repérées par UpGuard « sont une nouvelle preuve que quand Facebook partage ses données avec des tiers, il n’a vraiment aucun contrôle sur ce qu’elles deviennent et comment elles sont stockées », résume le magazine Wired (en anglais).

Ecrire un commentaire